Nos conseils pour bien choisir sa résidence secondaire

résidence secondaire

Près de la moitié des Français rêve d’acquérir une résidence secondaire, que ce soit à la campagne, en montagne ou en bord de mer. En plus de vous constituer un patrimoine immobilier, vous disposerez également d’un lieu de vacances où vous pourrez vous déconnecter durant quelques jours, à tout moment. Mais il est également possible de le mettre en location durant les périodes d’inoccupation du bien.

Cependant, il faut garder à l’esprit qu’une acquisition reste un investissement important qui doit être préparé avec soin. Le choix d’une résidence secondaire doit donc se faire de manière réfléchie. Découvrez nos conseils pour mener à bien un tel projet.

Les critères essentiels pour acheter une résidence secondaire

L’achat d’une résidence secondaire doit se faire sur la base d’un certain nombre de critères. Ces différents facteurs ont effectivement une influence directe sur vos futurs projets (revente, mise en location…) mais également vos finances et la rentabilité de l’acquisition.

Découvrez nos conseils d’experts qui vous permettent d’obtenir un prêt immobilier.

Résidence secondaire : bien choisir la localisation

La localisation géographique du bien est le premier point à analyser minutieusement. Elle va dépendre de l’usage prévu pour le logement et évidemment de votre budget.

Si votre objectif est de vous offrir une maison de vacances, le choix reposera sur vos envies et vos goûts. Toutefois, veillez à ce que le bien soit localisé à proximité d’un aéroport, d’une gare ou d’une autoroute, pour y avoir accès sans contrainte. Le choix est large, allant d’une maison en montagne, à la mer, à la campagne, en France ou à l’étranger. Si vous souhaitez y passer le week-end, privilégiez un logement près de votre résidence principale.

Les commodités à proximité sont également à prendre en compte au moment du choix, particulièrement si vous prévoyez d’y vivre après la retraite.

Le prix est tout aussi essentiel car il peut être plus élevé à certains emplacements qu’à d’autres. Connaître le marché est donc nécessaire avant de se lancer. C’est pourquoi l’accompagnement d’un agent immobilier dans la zone géographique ciblée peut vous être d’une aide précieuse.

Quel type d’habitation choisir pour sa deuxième résidence ?

Une résidence secondaire ne désigne pas forcément une belle et grande villa au bord de mer. Il est effectivement possible d’investir dans un chalet en montagne, dans un studio en pleine ville ou encore dans un appartement sur la côte.

Il est donc essentiel de définir le type d’habitation à acquérir en amont de votre projet. Si vous aimez vous retrouver en famille, il n’y a rien de telle qu’une grande maison. La présence d’un jardin est un critère indispensable si vous avez des enfants qui souhaitent jouer à l’extérieur. Un petit appartement peut cependant suffire pour un couple.

Le type de logement à sélectionner dépendra entièrement de vos besoins en matière d’espace, et d’usage prévu pour le bien.

Immobilier secondaire : bien évaluer le budget de son investissement

L’acquisition d’une résidence secondaire est surtout liée au plaisir. Mais attention, derrière ce projet de rêve se cache un investissement important. Se lancer à l’aveugle, sans avoir évalué le budget de votre investissement serait une énorme erreur.

En effet, il n’y a pas que le prix de vente affiché qui doit être considéré. Un achat immobilier est toujours lié à différentes dépenses comme les frais de notaire, le remboursement du crédit, le coût des assurances, les impôts locaux, les taxes ou encore les divers frais liés à l’entretien du bien. Ces différents frais doivent demander votre attention au moment de définir votre budget d’achat. La présence de travaux à réaliser peut également gonfler le budget.

Gardez également à l’esprit que la différence de prix selon l’emplacement et le type de logement peut être énorme.

L’étude de la fiscalité lors d’un achat maison secondaire

L’acquisition d’une résidence secondaire est aussi synonyme de fiscalité plus importante. Elle vous soumet à plusieurs taxes, comme la taxe d’habitation ou encore la taxe foncière. Bien que vous puissiez bénéficier d’une exonération pendant deux ans, vous serez dans l’obligation de la verser au-delà de ce délai.

En outre, la fiscalité diffère d’une région à une autre. Avant de vous lancer dans votre projet, pensez à vous renseigner sur les impôts locaux de la région visée. La taxe d’habitation appliquée aux résidences secondaires peut être majorée par certaines communes.

Il est également conseillé de voir plus loin, notamment dans le cadre d’une revente. Si la taxe sur la plus-value ne s’applique pas sur une résidence principale, ce n’est pas le cas avec une résidence secondaire. Cette taxe s’élève à 19 % minimum, avec des prélèvements sociaux de 17,2 % à prévoir.

Enfin, sachez qu’un abattement de 6 % est appliqué aux impôts sur le revenu après 5 années de possession. Vous pourrez vous débarrasser de cette taxe qu’après vingt-deux ans de possession. Quant aux prélèvements sociaux, vous serez totalement exonéré au bout de 30 années de détention.

Conclusion

Vous l’aurez compris, l’acquisition d’une résidence secondaire revêt de nombreux avantages mais elle reste un projet délicat à préparer avec soin. Cela vous permet d’avoir à disposition une résidence de vacances qui peut vous accueillir à tout moment, avec la possibilité de la louer durant sa période d’inoccupation. Mais en amont du projet, de nombreux critères doivent être analysés de manière réfléchie.

Bien qu’il s‘agisse surtout de se faire plaisir, s’offrir une résidence secondaire reste un investissement important qui demande un budget assez conséquent. Il est donc nécessaire de bien choisir l’emplacement du bien, de définir le type de logement à acheter, et surtout de déterminer le budget d’achat. Au prix d’achat viennent s’ajouter plusieurs frais liés à la transaction, et diverses dépenses liées à l’entretien du logement. Sans oublier la fiscalité qui s’applique sur une résidence secondaire. Il est donc conseillé de ne pas vous précipiter et de prendre le temps pour trouver le logement répondant à vos attentes, et qui entre dans votre budget.

Découvrez les points essentiels pour investir dans une résidence en Corse.