Tout savoir sur le rendement d’un investissement locatif

rendement investissement locatif

L’investissement locatif séduit de plus en plus de particuliers. L’immobilier est en effet un placement sûr, sécurisé, mais surtout rentable. Mais avant de se lancer dans l’aventure, il est essentiel de se renseigner sur le rendement locatif. De quoi s’agit-il exactement ? Comment évaluer la rentabilité d’un investissement locatif ? Focus sur le sujet !

Qu’est-ce que le rendement locatif ?

Le placement immobilier suppose de tirer profit de la mise en location d’un bien pour rentabiliser l’investissement sur le long terme. D’où l’importance d’évaluer le rendement locatif dès le départ.

Le rendement locatif n’est autre que le rapport entre les revenus issus de la location et les différentes dépenses relatives à l’acquisition du bien (prix d’achat, prêt immobilier, frais de notaire ou/et d’agence, travaux d’entretien).

Il est différent de la rentabilité locative. Si cette dernière considère l’éventuelle plus ou moins-value en cas de revente, le rendement locatif ne considère que les revenus perçus par rapport au coût du logement.

Trouver une agence immo en Corse

3 calculs pour estimer le rendement d’un investissement locatif

Le rendement d’un investissement locatif s’exprime en pourcentage. Il peut être évalué via trois modes de calcul.

La rentabilité brute

Pour déterminer la rentabilité brute, il suffit de diviser le loyer annuel par le prix d’achat du bien, puis multiplier le résultat par 100.

Rentabilité brute = ((Loyer mensuel x 12) / prix du logement) x 100

Cette donnée vous donne une première idée sur la rentabilité de votre futur investissement. Cependant, vous ne pouvez pas vous y fier car elle reste trop approximative, étant donné que les charges et la fiscalité varient d’un logement à un autre. D’autres critères doivent donc être pris en compte pour peaufiner cette évaluation.

La rentabilité nette de charges

Le calcul de la rentabilité nette de charges vous sera indispensable pour l’établissement de votre plan de financement. Le rendement locatif obtenu par ce calcul est plus fiable et plus précis, car il inclut les dépenses liées à la location.

La taxe foncière, les charges non récupérables et les frais de gestion locative sont déduits du loyer annuel. Le résultat sera ensuite divisé par le prix d’achat, puis multiplié par 100.

Rendement net de charges = ((Loyer mensuel x12) – (Taxe foncière + Frais de gestion + Charges non récupérables) / Prix d’achat) x 100

La rentabilité nette nette

La rentabilité nette nette d’un investissement locatif inclut la rentabilité nette de charges à laquelle s’ajoutent les avantages fiscaux. La déclaration fiscale vous permet effectivement de déduire les intérêts de prêts, le coût des travaux ou la taxe foncière sur vos revenus locatifs. Mais vous pouvez également bénéficier d’outils de défiscalisation[MOU1] selon le type d’investissement réalisé (Pinel, Censi-Bouvard…). Votre profil fiscal et la nature de l’investissement impactent donc l’estimation de la rentabilité nette nette.

Conclusion

En conclusion, évaluer le rendement locatif est l’unique moyen de vous assurer que votre investissement immobilier sera réellement rentable. Pensez à prévoir une marge financière pour anticiper les éventuels imprévus qui pourraient vous empêcher de restituer vos mensualités.

Quels avantages d’acheter dans le neuf



RDV